Cher corps

Je n’ai pas toujours été très contente avec toi, je voulais être plus mince, plus grande et avoir des cheveux moins épais. Mais récemment nous avons beaucoup traversé toi et moi: nous avons fait face au cancer. Deux fois.

Nous avons perdu nos deux seins, nos cheveux sont (presque tous) tombés, nous avons subi 6 chirurgies, d’innombrables séances de physiothérapie, 20 séances de chimio, perte de poids, prise de poids et douleurs articulaire constante. Pendant que tu te battais, je m’inquiétais (et m’inquiète encore) de ce que sera notre avenir. Et ensemble nous tenons, sans trop vaciller et faisons front face au danger.

Mais nous passons au travers, et maintenant j’ai appris à t’aimer et à t’accepter pour ce que tu es (avec un nouveau respect pour ces cheveux perdu!): pas parfait, mais magnifiquement imparfait. Tu es mon corps et je suis fière de toi car nous sommes toujours en vie.

Merci pendant ce mois d’octobre, mois de sensibilisation au cancer du sein, de porter le ruban rose en soutien à toutes les personnes affectées par cette maladie. Nous avons besoin d’être soutenu(e)s, entendu(e)s et aimé(e)s malgré nos imperfections. Ces imperfections nous ont rendu plus fort(e)s, mais avec vous nous le serons encore plus.

breast-cancer-ribbon

Publicités

À propos de Christine Bienvenu

Le cancer du sein triple négatif a fait une entrée fracassante dans ma vie en 2010, avec une rechute en 2013 et en 2015; un intrus tenace puisqu'il s'est transformé en cancer du sein HER2+ afin de survivre malgré le pays que je lui fait voir: tumerectomie, double mastectomie avec reconstruction, 26 chimios, 24 séances de radiothérapie et de l'immunothérapie à vie. De cette expérience est né mon identité d'ePatiente: je milite pour que le patient soit "empowered" et un partenaire à part égal dans son équipe médicale. Je donne des cours et des conférences en santé digitale et culture ePatient et fait partie du Patient Empowerment Foundation qui a pour but d'aider les patients à devenir autonomes, éduqués et responsables. Les professionnels de la santé ont leur savoir académique, mais le patient a son savoir expérientiel et les deux doivent collaborer dans l'humilité pour trouver des solutions constructives.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :